Accéder au contenu principal

Chili : 2ème étape Puerto Rio Tranquilo

Jour 1 :

Après une nuit dans le bus pas hyper confortable : nous étions installés tout au fond et une partie du trajet s’est effectuée sur piste, nous arrivons vers 6h30 à Los Antigos (ville frontière Argentine)! Alors contrairement aux informations que nous avions reçu avant de partir, il y 3 bus par jour pour rejoindre la ville chilienne de Chile Chico, dont un à 9h. Nous attendons celui-ci en dégustant un petit déjeuner à l’avocat et la fin de sandwichs jambons fromage de la veille. Le chili est assez stricte sur le passage de frontière et n’autorise pas l’entrée sur le territoire de produits frais (fruits ou légumes), de viande ou de produits laitiers. Les enfants n’avaient pas compris que c’était juste pour la frontière, il pensait qu’au Chili l’ensemble des ces aliments était interdits ! Ils ne voyaient vraiment pas ce qu’ils allaient pouvoir manger! A l’arrivée, nous nous renseignons sur le prix du bus pour Puerto Rio Tranquilo ou nous souhaitons découvrir les cathédrales de marbre ! Le prix du ticket nous refroidit un peu car ils nous annoncent 15 000 pesos soit 20 € par personne (enfants au même tarif). Nous ne sommes pas pressés et décidons de tenter notre chance au stop. Alors petite info, soit dit en passant, le stop ça fonctionne quand il y a des voitures qui passent et Puerto Tranquilo est clairement perdu au bout du lac General Carrera, le deuxième plus grand lac d’Amérique du sud après le lac Titicaca ! Les rares voitures passant sont pleines. Et oui, le stop parfois ça ne marche pas!! nous sommes nombreux à essayer et en fin d’après midi, nous nous résignons à dormir une nuit sur Chile Chico et de pique niquer au bord du lac !

Jour 2 :

Nous étions décides à prendre le bus, mais c’est sans compter sur le fait que tout est complet. La dame nous précise qu’éventuellement elle pourrait en mettre un vers 14 h à condition d’être minimum 8 (adultes)! On verra! Nous retentons notre chance pour le stop. Nous apprenons dans la matinée que la seule et unique route pour se rendre à Puerto Tranquilo est coupée suite à incendie ! Nous commençons à nous dire que ces cathédrales de marbre ne sont peut être pas pour nous. Finalement l’agence maintient son bus pour 14 h et nous embarquons en ayant négocié de ne pas payer pour Nathan et moitié prix pour Loan si nous payons en même temps l’excursion pour les cathédrales! Nous ne sommes pas persuadés de pouvoir arriver à destination car la route demeure incertaine mais on verra bien ! Cette piste est magnifique, les paysages sur le lac se succèdent. Quand au bus, nous espérons qu’il arrivera en un seul morceau, la porte arrière ne tient pas, elle ferme avec une sangle et les ranges bagages au dessus des sièges sont calés avec du polysthyrene. En même temps, vu la piste pas étonnant qu’il y ait quelques problèmes de maintien! Le trajet dure finalement un peu plus de 4h pour 160km. Nous sommes finalement content de ne pas l’avoir fait en stop car entre les deux destinations, il n’y a quand même pas grand chose ! Nous trouvons un camping qui n’inspire pas Eliot, Koen est dubitatif mais moi je trouve le gérant sympa et les lieux agréables. On décide de s’installer. Une salle commune où règne une ambiance très « backpacker », nous permet de nous préparer à manger au chaud! Nous avons retrouvé le froid et le vent que nous avions quitté en Patagonie du Sud. Nous rencontrons un couple de voyageurs qui travaille dans le camping depuis 1 mois et qui font l’Amérique du Sud en vélo depuis 1 an de Colombie jusqu’à Ushuaia. Ils sont plein d’attentions pour tous et c’est très agréable. Les enfants partagent le jeu « la tour Jenga » avec un autre petit garçon. C’est très sympa ! Avant d’aller nous coucher nous sommes invités le lendemain à partager un repas avec eux. En discutant avec Zoraida, la femme du couple, elle accepte de donner sa recette à Koen et de partager un moment de cuisine avec lui le lendemain.

Jour 3 :

Ce matin 10h, il a fallu courir un peu pour être prêts, nous nous rendons à l’embarcadère des bateaux pour aller découvrir ces fameuses cathédrales de Marbre. Le spectacle est à la hauteur de nos attentes. Le petit montage ci dessous vous montre ces paysages incroyables qui se sont formés il y a des milliers d’années.

L’après midi est consacrée à la sieste, à un peu d’école et à la cuisine. Les chiliens mangent un repas à la place de notre gouter qu’ils appellent la ONCE. Explication de la ONCE. C’est donc à 18h que nous partageons cette soupe préparée par Koen et Zoraida, avec Freddy et leurs amis. Ils mangent ce plat accompagné d’une salade de tomates et d’avocats! Pour agrémenter un peu leur voyage, ils fabriquent des petits bracelets et portes clés en vélos à base de file de fer. C’est un cour particulier pour Eliot et Loan pour apprendre à réaliser les petits vélos! Le moment de partage est top! Nous repassons la soirée en leur compagnie. La nuit sera agitée puisqu’ extrèmement ventée!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 4 :

Nous partons aujourd’hui en stop avec un super panneau réalisé par les enfants dans le but de rejoindre au minimum Cohaique. Ville étape dans notre aventure pour l’ile de Chiloé.

Catégories

Uncategorized

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :