Accéder au contenu principal
Publicités

Argentine : Etape 8 – Salta et la région Jujuy

Cette étape est importante pour nous, car elle correspond à notre période d’acclimatation à l’altitude.

Jour 1 : Salta

Nous avions loué une petit appart, bien situé dans le centre de Salta; petit mais bien équipé. Salta est une ville très sympa avec un important passé colonial, où nous avons apprécié nous balader. Les églises ressemblent ici à une sorte de gros gâteau à la crème. Enfin, elles sont kitchs, mais j’avoue que ça donne envie d’y rentrer ! Pour notre premier jour de visite, nous avons également fait le tour des agences de location de voiture, car notre idée est de partir de Salta pour aller visiter le sud, puis de remonter au nord et de laisser le véhicule à la frontière bolivienne. Les frais de drop off varient énormément d’une agence à une autre. Nous sommes passés de 10000 pesos à 2500 pesos. Nous nous sommes décidés sur l’agence FIT et nous n’avons pas regretté notre choix.

Jour 2 :

Le deuxième jour de visite fut consacré à une autre partie de la ville de Salta, celle destinée à Güemes qui était un allié du general San Martin. San Martin a grandement participé à l’indépendance de l’Argentine et Güemes, natif de Salta, s’est chargé, pour faire simple, de la partie nord ouest du pays.

La veille, Eliot a repéré un musée d’archéologie d’haute altitude dont le principale attrait est la découverte de 3 momies d’enfant vieilles de 500 ans, retrouvées en 2009 à presque 7000 mètres d’altitude. L’état de conservation est impressionnant et le musée, même si il est relativement succin, avec beaucoup de panneaux à lire, a le mérite d’intéresser les enfants à ces civilisations pré-colombiennes, les croyances qu’elles généraient et celles qui perdurent. http://www.maam.gob.ar/

Jour 3 :

Nous partons pour la Quebrada de las Conchas. C’est une route de 200 km qui sillonne entre différentes formations rocheuses. C’est juste incroyable ! Elles sont toutes plus belles les unes que les autres. Je vous laisse découvrir en photos !

Nous arrivons à Cafayate pour passer la nuit

Jour 4 :

Ca fait presque 2 mois que nous sommes partis et on ne se refait pas. Le fromage nous manque, car ici, sorti du fromage insipide sous plastique que l’on met dans les sandwichs, c’est pas la joie ! Alors, quand on apprend qu’il y a une fromagerie dans le village qui se visite, on ne résiste pas! En plus, nous avons trouvé un lieu ou ils savent faire du vrai fromage, même avec du goût. La dégustation fut un vrai plaisir! Nous avons eu un soupçon d’inquiétude face à la conservation de nos achats, mais c’était en oubliant l’appétit de nos 3 petits voraces !

Nous avions prévu d’aller visiter le parc des cactus, mais l’agence de location nous a fait signer une décharge, nous interdisant de passer par cette route trop cabossée. Nous avons donc décidé de pique niquer dans les formations rocheuses appelées Los Castillos (le Château), où les enfants ont joué aux cités d’or en décor réel. On fait une rando, l’après midi, pour découvrir une des montagnes aux 7 couleurs d’Argentine puis retour vers Salta. Sur la route du retour, nous croisons une boutique souvenir, snack avec trois lamas qui sont un peu l’attraction touristique mais on ne peut pas résister à nos premiers lamas. On a même le droit de leur donner à manger des grains de maïs. Mais quand Loan veut le caresser, quand lama fâcheé, lama toujours faire ainsi ! ( c’est pour les fans de tintin pour les autres je vous laisse lire ou relire le temple du soleil) Une vague idée du bonheur !

Jour 5 :

Retour à Salta, dans une auberge de jeunesse juste pour 1000 pesos (petit déjeuner inclus ) on sent que l’on se rapproche de la Bolivie. Aujourd’hui, nous prenons la route 9 qui sillonne à travers la montagne jusqu’à la ville de San Salvador de Jujuy. Une ville, où nous faisons une petite pause, elle n’a pas un grand intéret mais elle abrite au sein de la casa del govierno, le premier drapeau argentin, créé par le général Belgrano. Détail amusant, on peut voir dessus un bonnet phrygien comme celui des révolutionnaires français, signe que la révolution française a fortement influencé la révolution argentine. (voilà c’était la minute historique !)

Nous poursuivons notre route pour Purmamarca. Et ce soir, c’est la fête, nous avons décidé tous les 13 de chaque mois de fêter nos moisniversaire de voyage! Ici, tous les restaurants offrent un petit concert. Alors pour notre plus grand plaisir, on choisit des entrées à base de mais, enveloppé dans des feuilles de maïs, des humitas. Puis, plusieurs cazuelas essentiellement à base de haricots, de lentilles et nous goûtons du lama. C’est pas mal bien qu’un peu sec. On dirait du gibier ! On en profite pour goûter le Coca con Fernet (apéritif argentin, défi reussi)

Ici beaucoup de personnes parlent encore le Quechua ( et non ce n’est pas que une marque de Décathlon ). C’est une langue andines des peuples qui vivaient ici, avant les espagnols et les invasions incas. Purmamarca veut dire lieu de la terre vierge en quechua. Nous approchons de la Bolivie, les habitations sont basses et les maisons rouges. Nous quittons réellement le monde occidentale.

Le lendemain, nous en profitons pour une balade autour du la fameuse (la vrai à ce qu’on dit ici) montagnes aux 7 couleurs. Les strates sont très marquées et la randonnée qui la contourne en fait un endroit magique.

A 60 km de là se trouve, Salinas Grandes, où, sur la route nous passons pour la première fois à 4000 m. Et bien finalement on gère bien on tenterait pas une rando de 10 km, car on sent que l’on serait vite essoufflé, mais pour le reste pas de symptôme. On arrive sur ce mini salar (désert de sel) où l’on s’amuse à faire quelques photos rigolotes.

Jour 6 :

La prochaine étape est le village de Tilcara 2465 m d’altitude (étoile filante en quechua). Le village n’a rien de spéciale (à moins que ce soit l’hébergement de la nuit qui n’a pas apporté d’attrait au lieu). Par contre dans les hauteurs nous visitons des ruines plus exactement une forteresse datant du temps des indiens quechua. Il est impressionnant de voir leur organisation en société et la place de l’art dans leur culture. une sculpture datant d’environ 950 ans est d’ailleurs toujours présente. Des fouilles archéologiques ont permis de reconstruire à l’identique cette ville qui pouvait abriter 1500 personnes. Au sommet une pyramide inca qui n’a rien de l’époque indienne argentine a été construite par les archéologues de 1930 qui ont trouvé ce site. Elle dénature un peu le site mais, en replaçant les choses dans leur contexte, ils ont découvert ce lieu au moment où l’existence de ces civilisations n’étaient pas reconnu par l’Argentine. De ce fait, ils ont élaboré un monument afin qu’il se remarque.

Jour 7 :

Humauaca, 3012 m d’altitude : Un joli village, où nous avons pris 2 jours de repos avant traverser la frontière bolivienne par la ville de La Quiaca. Ici, nous avons découvert le marché central. Les supermarchés n’existent plus et les commerces sont pour le moins très différent de chez nous. Le marché central est un hall couvert, dans lequel il y a autant des fruits et légumes que de la viande vendue à la découpe entreposée ! La notion d’hygiene est quand même toute relative ! Ca ne nous empêche pas de se prendre un goûter sympa dans le village et s’amuser avec les cactus seul réel végétal dépassant les 1 mètre de la région ! On a pensé plein de fois à la collection de Baptiste (spéciale dédicace : avec des photos prises spécialement pour toi !)

Nos petites mascottes se sont d’ailleurs bien amusés à jouer à cache-cache. Les avez vous trouvés?

Le lendemain, nous nous basons à La Quiaca, afin de pouvoir rendre facilement notre voiture de location, avec un appartement dans lequel il y a une machine à laver ! Élément de confort luxueux pour les backpackers que nous sommes devenus.

C’est déjà la fin de nos aventures Argentines nous sommes tous pressés de découvrir ce pays qui nous intrigue tant : La Bolivie !

Publicités

Un commentaire sur « Argentine : Etape 8 – Salta et la région Jujuy » Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :