Accéder au contenu principal
Publicités

Pérou : étape 8 – Trujillo, en route vers l’équateur

Après toutes les merveilles que nous avons visités au Pérou, nous prenons la route en direction de l’Equateur. Il reste beaucoup de kms, ce dont on va se rendre compte plus tard. Nous décidons de faire une dernière étape à Trujillo. Les enfants sont contents car enfin, nous sommes au bord de l’océan. Ils vont pouvoir jouer sur la plage !

Nous arrivons tôt le matin, vers 5h environ. Nous décidons de prendre un taxi jusqu’à Huanchaco, la station balnéaire de la ville. En attendant de trouver un hôtel ouvert, les enfants ne se font pas prier pour jouer un moment sur la plage. Un homme vient rapidement nous voir pour nous proposer une chambre. Nous ne restons que peu de temps, donc après un bon petit déjeuner, une petite sieste et tout de même encore un temps de jeu, nous allons visiter le site de Chan chan.

Le site de Chan-chan, ce sont les vestiges d’une ville fortifiée du royaume de Chimor datant de la civilisation des Chimu datant de 850 à 1470. Ce site est un peu comme un grand château de sable. Les murs sont fait en sable mortifié sur lequel l’érosion devient très visible. La plupart d’entre eux ont perdu plus de la moitié de leur hauteur. C’est pour protéger les principaux lieux de la citadelle que l’on a couvert aujourd’hui la forteresse. Les parties visitées sont les vestiges de la salle d’audience du roi, des principaux temples et de quelques habitations et ateliers. Les murs sont couverts de reliefs et gravures représentant des poissons ou encore des pélicans. Cette salle, par exemple, était dédiée aux pêcheurs afin de leurs indiquer la direction qu’ils devaient prendre pour payer l’impôt dû sur leur pêche au roi.

On remarque encore une fois l’importance du soleil,de l’eau et de la lune dans cette civilisation. La fin de la civilisation Chimu est marquée par l’invasion des Incas.

La ville de Chanchan est extrêmement grande et on se demande comment ce grand château de sable tient encore debout. Nous n’aurions pas fait le détour spécialement pour venir ici, mais c’est tout de même très différent des autres sites pré-incas que nous avons visités.

En revenant à l’hôtel, nous nous rendons compte que Nathan a inversé les clefs des chambres et que la nôtre est restée à l’intérieur de la chambre. Les propriétaires de l’hôtel ne sont pas là. La seul façon d’entrer est donc par la petite fenêtre au dessus de la porte. Loan accepte d’être passé à travers, soulevé par son papa… En entrant dans la chambre, il a pu aisément déverrouiller notre porte et l’ouvrir. Même si l’anecdote, nous a agacés au début, elle a fini par bien nous faire rire !!

Le soir, nous retrouvons un peu par hasard un couple de voyageurs que nos amis, les Lecoqs nous avaient présentés quelques semaines auparavant. On partage une belle soirée avec Jean-Jacques et Mireille d’abord autour d’un verre de Pisco puis autour de ce fameux ceviche péruvien.

En partant d’ici, nous enchaînons 2 fois 12h de bus pour passer la frontière équatorienne et rejoindre Quito au plus vite ! Nous sommes super contents et excités à l’idée de retrouver Papi et Mamina ! L’élément que nous n’avions pas prévue, était la fête des mères. Beaucoup de Péruviens se déplacent ce week end là pour rejoindre leur famille, les bus sont alors plein, les prix augmentent, enfin c’était pas le week-end à se déplacer !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :