Accéder au contenu principal

Colombie : Etape 3 – Medellín, le Symbole du renouveau

Medellín est une ville tristement célèbre. Dans les années 90 et 2000, cette ville faisait partie des endroits les plus dangereux au monde. Aujourd’hui, c’est l’élan de renouveau qui fait venir les gens.

Il était difficile d’arriver dans cette ville. D’abord plusieurs heures de bouchons, puis des chauffeurs de taxi qui ne voulaient pas nous prendre (trop nombreux, pas assez loin,…). Nous arrivons finalement à l’appartement que nous avions réservé. Il est fortement déconseillé de dormir dans le quartier historique mais plutôt dans le quartier « el Poblado ». Ce quartier est très sûr mais aussi très animé (surtout la nuit). Notre hôtel était situé au-dessus d’une boîte de nuit, nous avons largement pu apprécier les fêtes de ce lieu !

Le lendemain, nous commençons par la visite du quartier historique. Celui-ci est concentré autour de la place Botero, où ce célèbre sculpteur (Fernando Botero) expose de manière permanente de grosses sculptures de bronze. Un musée sur cette place montre aussi les peintures et autres oeuvres de cette artiste. Lors de la visite de celui-ci, nous avons également eu droit à un concert du concervatoire de Medellín. La partie consacrée à Botero est assez intéressante et une partie interactive permet de faire participer les enfants. Malheureusement, le reste du musée présente des oeuvres d’art moderne interessantes mais les enfants ne pouvaient pas aller librement, on était tout le temps entrain de nous dire de faire attention. Finalement, un peu dommage ! Difficile de leur faire apprécier l’art si ils ne sont pas libres !

La visite de la vieille ville se poursuit par les rues commerçantes en direction de la place Bolivar (et oui, ici aussi il a eu son importance) et la cathédrale. On commence à entrevoir dans cette partie du quartier qu’il ne faut pas plus s’y attarder après le coucher du soleil. Les petits stands de jour laissent alors leur place à la prostitution et aux petits dealers de drogue. Avant de rentrer nous achetons rapidement une glace à un vendeur ambulant.

Le deuxième jour, nous prévoyons de faire un freetour pour visiter la comuna13. Plusieurs associations des jeunes de ce quartier ont à cœur de montrer la transformation qu’a subi celui-ci. Autrefois symbole de la violence, c’est devenu un haut lieu du street art. Malheureusement après 6 mois d’Amérique du sud, on aurait pu réfléchir avant d’acheter une glace dans la rue. Résultat, les toilettes sont devenues mes meilleures amies pendant 2 jours et Nathan et moi, nous sommes restés au lit.

Medellín est donc devenue une petite déception, mais je pense que ça vaut le coup de s’y arrêter pour mieux comprendre le passé de la Colombie. C’est donc un peu frustré que nous prenons donc le bus direction Guatapé. En attendant le bus, nous avons cédé pour une fois, et laissé les enfants s’amuser aux jeux vidéos.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :