Accéder au contenu principal

Australie : Etape 2 – De Sydney aux Whitsundays

Un mois pour visiter la côte Est de l’Australie : les journées se sont enchainées tellement rapidement. 2500 kms de découverte et d’aventure à bord de notre van.

Nous avons commencé notre périple par la visite des Blue Mountains. Situées à quelques heures à peine de Sydney, cette forêt d’Eucalyptus incite à la randonnée. À travers ces forêts, les sens sont particulièrement en éveil puisque l’odeur des arbres t’envahie, les bruits de la forêt, les lianes qui pendent un peu partout et qui permettent de jouer aux petits tarzans et puis tu cherches attentivement à chaque mouvement si les arbres ne dissimuleraient pas un koalas, un kangourou ou autres animaux sauvages. Personne ne s’est montrée !

Ce coin est particulièrement propice à l’aventure, le soir, en forêt, puisque il regorge de free camps. Nous avons visité cet endroit quelques semaines avant que l’Australie ne connaisse les terribles incendies qui firent son actualité pendant les derniers mois. Nous avons pu y faire des feux le soir, afin de préparer nos barbecues et de rencontrer d’autres campeurs et même de partager un moment improbable de sabres laser Star Wars ! Mais aussi, partir à l’aventure dans des chemins peu appropriés avec notre Pollito (nom donné à notre van), où nous nous sommes faits quelques frayeurs, mais où la nature nous a récompensés. Nous étions seuls au monde à pêcher pour notre repas (heureusement que nous avions prévu du poulet) ! Le lendemain, un moment d’école au bord de la rivière fut vite interrompu quand un varan traversa sous la table mettant définitivement fin à la leçon de français !

Après ces quelques jours en forêt, nous avons besoin de chaleur et nous avons hâte de découvrir le littoral. Notre premier coup de coeur sera pour la célèbre ville de Byron Bay, lieu le plus à l’est du pays et repère connu des surfeurs de toutes nationalités. Pour nous, c’est nos premières vagues depuis longtemps, et au loin le soir quelques baleines sautent sur la ligne d’horizon. Oui, c’est bien l’image que nous avions de l’Australie !

Au cours de notre périple, nous avons eu plusieurs fois la chance de dormir près de la mer et même si les free camps sont moins faciles à trouver qu’en Nouvelle Zélande, nous avons été particulièrement chanceux d’observer à plusieurs reprises des dauphins et perruches multicolores juste devant notre campement.

Nous continuons notre route, à la découverte de la ville de Brisbane. Le lieu est improbable, des buildings hyper-modernes, des bâtiments de l’époque victorienne, des parcs et au milieu une lagune de sable gratuite pour les habitants. Un lieu urbain agréable que nous avons apprécié visiter en trottinette ! Une première pour nous, on a adoré !

Ca y est, on est dans l’ambiance australienne, et une aventure sur île de sable en 4*4 nous tente bien. Fraser island, c’est du sable, des dunes, quasi pas de villages et des parcs nationaux dans le centre, afin de planter la tente le soir. Mais c’est surtout l’aventure de conduire sur le sable avec comme seule limite, les passages à gué, un brin de sécurité et les garçons comme supporters ! On y a rencontré des Dingos. Ce sont en fait des sortes de chiens sauvages visiblement pas des plus sympathiques mais typiques quand même. Une nuit en tente à observer la vie sauvage autour de nous, et le soir chacun dans son duvet à s’inventer des histoires qui font peur ! Bon, on ne vous le cache pas; les 2 jours 1 nuit c’est un petit budget quand même, mais ça vaut vraiment le coup !

La suite du périple se poursuit par Hervey Bay, nous sommes le 30 Octobre et demain c’est Halloween. Loan rêve de vivre un vrai Halloween. On croise les doigts pour que notre choix de ville soit le bon. Mais avant de transformer nos petits monstres en vrais terreurs, nous découvrons les lieux et ça y est nous sommes au coeur du Queensland et ses équipements incroyables. Des aires de jeux de partout, des barbecues à disposition à chaque fois, et surtout des parcs aquatiques gratuits. Mais nous aussi, on veut ça en France !

Le jour d’Halloween, nous étions déjà super contents des animations proposées par des petits commerçants, nous permettant de récolter des bonbons, morceaux de squelette à fabriquer et participer à un atelier maquillage ! Maintenant, nos petits anges sont désormais terrifiants ! L’occasion pour nous de discuter avec une maman qui nous indique un quartier résidentiel pour récolter des bonbons. Une grande surprise pour nous, puisque plein de maisons sont décorées, des tunnels effrayants crées devant des maisons, des concours de déguisement, dont un gagné par Eliot, et carrément des maisons entières transformées en musée à se faire peur pour l’occasion, presque 1 heure d’attente pour visiter le lieu ! Mais ça restera un super Halloween et vu que c’est qu’une seule fois dans l’année, ce soir c’est repas bonbons !

Après une balade sur la jetée à jouer avec les pélicans, observer les pêcheurs, une tortue et un cormoran au travail, nous quittons Hervey Bay pour aller découvrir la ville de Bundaberg ! Rien d’exceptionnel ici, mais tout de même un pique nique au top face à une aire de jeux qui nous permet d’observer enfin de tout près nos premiers kangourous ! L’après-midi sera consacrée à la visite d’une brasserie (et non pas de bière, Koen est légèrement déçu !). Ils y fabriquent une sorte de limonade à base de fruits ou de gingembre. On peut visiter l’atelier de fabrication, faire une grande dégustation et repartir avec 6 petites bouteilles chacun, comprises dans le prix. Un vrai bon plan, dans le budget des activités pas cher à réaliser sur cette côte.

Mais la route se poursuit et les jours défilent à toute vitesse ! L’étape suivante est attendue par les garçons, surtout par Loan. Il rêve d’apprendre à faire du surf et il s’entraîne dans chaque piscine pour être prêt au niveau natation ! On nous a conseillé la petite ville d’Agnès Water afin de s’initier. Moins connu que Brisbane, elle est en plus située dans un renfoncement géographique ce qui permet de surfer sur des vagues plus petites, idéales pour commencer. Nous avions pensé prendre un cours individuel mais pas si facile à trouver. Finalement, nous avons choisi les cours de Gnarly Tours, un cours de 4 h donné par 3 profs. Etant la seule famille avec des enfants, ils ont séparé le cours en 2. Du coup, nous avons quand même profité d’un cours particulier. L’objectif était de tenir 10 secondes à la fin, l’objectif était très largement atteint pour tous ! Trop fiers !

A partir de ce point, nous sommes devenus des experts en vie sauvage et en repérage de kangourous même la nuit et pourtant ce n’est toujours pas notre activité favorite. En effet, on nous avait déconseillé la conduite de nuit. Au début, quand tu quittes Sydney, tu saisis pas bien pourquoi, mais plus tu avances, plus le fait qu’un kangourou, qui commence à sortir au coucher du soleil, surgisse du bas côté nous effraie ! En arrivant à Rockampton sur notre free camp de nuit, 2 kangourous nous accueillent ainsi qu’un beau ciel étoilé. Malheureusement, avec le téléphone, impossible de vous faire une photo représentative du spectacle.

Rockampton, c’est la ville des éleveurs de bœufs, c’est la ville des méga aires de jeux en pleine ville mais c’est aussi et surtout la ville du rodéo. On nous avait conseillé un spectacle de rodéo gratuit dans la ville. On était là pile le bon soir, parfait ! Une jolie soirée, même si le show n’était pas des plus impressionnants, on s’est bien amusé quand même !

Rockampton c’est aussi la ville où nous avons choisi de mener notre Loan chez le dentiste pour retirer une dent de lait qui avait décidé de faire une place à la dent définitive mais pas de lui céder la sienne. Un grand garçon super courageux ! La petite souris, ayant repérée notre Loan, a été généreuse ! Les frais de cette petite intervention ont heureusement tous été pris en charge par notre assurance AVA. Merci à eux. Le gros bénéfice de cette histoire, c’est que Loan a définitivement retiré le pouce ! On est très fière de toi Loan !!

Après ces 2 jours, un peu plus dans les terres, retour sur la côte avec un lieu plein de poésie, on part en direction de Cap Hillsborough. Il n’y a pas de village, un seul camping, qui en profite plus que de raison mais le lieu est connu. Le matin, on se lève aux aurores, pour s’émerveiller du lever du soleil sur la plage, où les kangourous avec leurs petits sont là ! Bon bien-sûr, un ranger leur donne des compléments alimentaires qu’ils adorent. Alors forcément ça les attire et les touristes aussi ! Ça n’en reste pas moins un super moment, propice à de supers photos !

Nous enchaînons un peu les lieux touristiques, mais nous arrivons encore dans un des lieux les plus connus de l’Australie. La grande Barrière de Corail. Ici, les tarifs sont à hauteur de la réputation alors, on trouve un camping abordable à 40 min du lieu phare : Airlie Beach (le camping est tout simplement le camping municipal de Proserpine avec piscine qui fait le plaisir des enfants). Contrairement à ce que je croyais avant d’arriver ici, la grande barrière de corail n’est pas juste là, devant le front de mer, mais nous sommes ici pour la voir . Alors on hésite quand même car les lieux à voir sont multiples, on a envie de tout faire, mais tout est extrêmement cher. Alors pour ne pas passer à côté, on n’aura quand même pas 12 fois dans notre vie la possibilité de voir le cœur de corail, mais en même temps on ne veut pas ruiner le budget des 3 prochains mois, on se décide pour un combo !

Le matin, nous embarquons à bord d’un petit avion d’une dizaine de places et c’est parti pour 1h de vol. D’abord la côte, puis les îles aux resorts luxueux et les îles des Whitsundays (que l’on visitera plus tard dans la journée) et enfin on l’aperçoit! Alors bien sur, beaucoup de blanc atteste de la mort d’une grande partie des coraux mais ça reste magnifique !

Puis, nous poursuivons la journée à bord d’un petit bateau rapide, qui nous emmène visiter les Whitsundays. Ce sont des petites îles, où des bancs de sable qui créent des dessins dans l’eau au rythme des marées ! Le spectacle est saisissant, mais les touristes nombreux ! Nous reprenons le bateau en direction d’une des plus belles plages du monde. Le sable est d’une finesse et d’un blanc unique. Même si le temps passe trop vite dans ce genre d’endroit, le tour opérateur nous permet toutefois d’en profiter. On s’initie même au paddle. Ça avait l’air tellement simple en regardant les autres !

Vêtu de nos combinaisons anti méduse, nous terminons cette journée magique par une session snorkeling vraiment sympa sans requin, ni gros poisson mais avec quand même des coraux colorés et habités ! Tout n’est donc pas mort dans les eaux australiennes !

Notre mois d’aventure sur cette côte touche presque à se fin, il est bientôt temps de se diriger vers le centre rouge. Nous avons été émerveillé par la succession de lieu, certes touristiques, mais à chaque fois avec une identité propre et variée ! La vie australienne n’est pas si onéreuse pour un budget de tourdumondiste, à condition de faire très peu d’activités ! Qui elles sont vraiment hors de prix ! Même si l’excursion est extrêmement cher, la journée sur la grande barrière de corail fut inoubliable, je garde quand même le petit regret de ne l’avoir vu que du ciel et de ne pas avoir plongé. Mais à l’heure où j’écris cet article, notre périple australien est terminé depuis déjà quelques mois et je peux vous dire que c’est un pays tellement immense qui possède tellement de lieux incontournables, qu’il rentre sans aucune discussion sur les destinations à refaire.

En partant de Airlie Beach, nous sommes un peu essoufflés de cet enchaînement de lieux touristiques. En effet, nous n’avons pas réussi à créer les rencontres qui font de ce voyage, l’aventure unique qu’il est ! Mais heureusement une rencontre va tout changer et nous permettre de vivre 3 jours dans un lieu que nous ne savions pas comment aborder.

Mais ça, c’est la suite des aventures, à bientôt !!!

N’oubliez pas pour nos abonnés wordpress, d’aller directement sur le site pour visionner les vidéos !

Nous aimons toujours beaucoup vos commentaires et remarques !

One thought on “Australie : Etape 2 – De Sydney aux Whitsundays Laisser un commentaire

  1. Encore une fois bravo bravo bravo le texte donne envie de suivre d’une aventure à l’autre et la vidéo on se demande ce qu’on attend pour partir c’est génial

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :