Accéder au contenu principal
Publicités

4ème étape : El Calafate

Le trajet pour arriver jusqu’à El calafate était très long puisque nous avions 15 H de bus. Les bus en Argentine sont ultra confortable : sièges inclinables presque totalement et ultra large. Les compagnies de bus investissent massivement dans le confort et dans les liaisons afin d’empecher le train de se développer et faire concurrence aux compagnies aériennes.

Enfin après 2 passages de frontières (sortie d’Argentine, Entrée au Chili puis Sortie du Chili et Entrée en Argentine), le passage d’un bac pour le détroit de Magellan, un changement de bus à Rio Gallegeos, nous voilà à El Calafate à 1h00 du matin ; sachant que nous étions rentrés dans le bus à 5h00 du matin, ça pique un peu, mais les enfants ont été géniaux!

En arrivant à El Calafate, un brin de stress puisque devant la gare, 1 taxi pour 55 passagers ! Ca va faire juste! Le premier nous passe sous le nez mais heureusement, il en arrive rapidement un autre et les autres passagers nous le laissent volontiers. Les enfants en bas âge, ça aide.

Nous avions réservé une sorte de bungalow dans un camping. C’est pas d’un grand confort mais à 1h30 du matin, on est à l’abri et on a presque un lit chacun ! (Nathan est ravi de dormir entre papa et maman !)

Jour 1 : 29 Janvier 2019

Aujourd’hui, c’est un grand jour ! Eliot a 10 ans ! C’est donc un jour de fête !

Après avoir loué une voiture (on vous en reparlera !), nous partons pour « LE PERITO MORENO ». Une étape qui était un incontournable pour nous ! Nous découvrons d’abord la beauté du lago Argentino avec sa couleur bleu turquoise, le plus grand d’Argentine. Cette couleur est donnée par la fonte des glaciers et pas mal de sédiments ! Pour ses 10 ans nous avons choisi de ne pas offrir de cadeau matériel à Eliot, mais plutôt une activité exceptionnelle et inoubliable ! Une balade en bateau au plus près du plus beau glacier du monde (selon le classement d’Eliot mais pas que !!! )

Nous nous retrouvons seulement avec une quinzaine de passagers dans un catamaran fait pour 300 personnes. L’ensemble des passagers lui a non seulement chanté Happy Birthday et Cumpleanos Feliz, mais le capitaine l’a personnellement invité dans sa cabine à conduire le bateau seul ! Je vous laisse imaginer le rêve pour un petit (grand) gars de 10 ans ! Le spectacle qui s’offrait à nous tous, à quelques mètres de nous, était tout simplement magique. On se sent minuscule, on le trouve extrèmement impressionnant quand des blocs se détachent et tombent dans l’eau et en même temps on le trouve fragile, vulnérable : à protéger. Quand on sait qu’il avance de 2 mètres par jour et que se phénomène ne cesse de s’amplifier.

Après avoir été invité à partager le maté (boisson d’herbes relativement amer se buvant dans un petit récpient traditionnellement en terre cuite avec une paille filtrante et se partageant entre amis) avec le capitaine et le reste de l’équipage, nous sommes partis profiter des balades sur les passerelles nous permettant d’admirer de l’autre côté du glacier. Honnêtement, on le voit extrèmement bien de cette balade et si ce jour n’avait pas été exceptionnel, nous n’aurions certainement pas fait cette excursion en bateau et nous nous serions contentés de ces passerelles qui permettent largement d’admirer cette merveille de la nature!

Eliot a soufflé sa bougie avec gateau devant le glacier (défi oblige) ! Nous aurions bien continué quelques balades sur les passerelles mais vous verrez à nos belles joues roses qu’il faisait extrèmement froid, avec vent et pluie ! Du coup nous sommes rentrés sur El Calafate ou le soleil était bien présent mais il fait toujours très froid avec du vent glacial.

Nous finissons cette belle journée avec un restaurant choisi par Eliot et évidemment un asado! ( vous êtes au point normalement, sinon allez voir sur l’article d’Ushuaia l’anniv de Koen, qui reparlera aussi des asados dans la partie cuisine du blog)

Quel choix ! Non seulement il est de bien meilleur qualité que celui à Ushuaia (beaucoup moins salé) mais nous goûtons enfin au bœuf argentin et là WOUUAAAHHH c’est juste énorme et très très très bon ! L’accueil est plus extra, la serveuse nous conseille de prendre seulement l’asado pour 2 et le bœuf pour nous 5. C’est vraiment agréable que les restaurateurs ne poussent pas à la consommation. Nous avions très largement assez à manger!

Sans rien demander, un gâteau style brownies est arrivé, offert pour Eliot ou toute l’équipe a chanté, applaudi par le restaurant. Une petite attention pour Nathan qui fête son anniversaire dans quelques jours et deux verres d’alcool de Maté pour les parents ! Tout ça offert ! Koen a parlé cuisine avec le chef qui l’a invité à visiter les coulisses et les chambres froides. Cette belle soirée s’est terminée par une photo de groupe avec plein de conseils voyages ! Merci à vous le Casimiro Bigua Parrilla & Asado.

Nuit en tente au camping El Ovejero

Eliot avait des étoiles plein les yeux et il a terminé sa journée en nous disant : vous avez la pression pour mes 20 ans !!!!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :