Accéder au contenu principal

2ème étape Puerta Madyn- Punta Valdès- Trelew

1er jour :  18 Janvier 2019

Les Apprentis voyageurs:

A Buenos Aires, nous avions demandé des devis pour une location de voiture pendant nos quelques jours sur la péninsule de Valdès mais rien de réservé. Par contre pour ne pas arriver totalement à l’improviste, nous avions quand même pris soin de réserver une chambre avec AirBNB chez une dame à Trelew. Une ville apparemment à côté de Puerto Madryn, sauf que la notion de distance en Argentine n’est pas la même que chez nous à côté ça veut dire environ 1 h de route !

En arrivant à l’aéroport, pas d’agence de location de voiture, nous avons donc négocié un taxi (remis) pour Puerto Madryn  mais cette fois 1 pour 5. 300 pesos soit environ 8 euros !

Nous avons vite compris que les agences de location ouvraient toutes à 17 h. Et bien tant pis on attend, les enfants étaient ravis de profiter un peu de la plage. Une fois une voiture trouvée, nous nous mettons en route pour Trelew. Ah mais, en fait, c’est où ça ? Il faut juste préciser que dans le coin les routes sont goudronnées que dans les villes et sur les grands axes, le reste c’est de la piste. Du coup ça devient facile pour se rendre compte que l’on est pas sur la bonne route !

Point non négligeable à prendre en compte quand on est voyageur débutant comme nous, il est important d’avoir l’adresse et éventuellement une page de google maps téléchargée quand on veut aller quelque part ! Et oui, si un jour,  j’ai l’occasion de prendre un petit déjeuner avec le patron de Airbnb, je lui signalerai qu’il serait judicieux que l’adresse du lieu réservé soit indiquée dans la confirmation de réservation et non sur une page à charger indépendante ! Parce que quand on a pas de donnée mobile ou de wifi, et bien ce détail devient vite un problème.

On a tenté d’acheter une carte prépayée mais il faut une carte d’identité argentine pour l’activer. Sinon, il faut envoyer un message par Facebook ou Twitter à Movistar argentine sans wifi ? On tourne en rond non ? Alors vu que nous sommes à l’affût du moindre bon plan pour économiser quelques euros, vu que les transports argentins explosent notre budget, nous avons connecté nos données mobiles le temps de charger cette adresse. Alors, nous avons pu généreusement faire augmenter les bénéfices de Free de 40 € !

L’adresse en poche, enfin à l’écran, nous pouvons enfin nous rendre a la casa de Francesca! Arrivée vers 21h un peu honteux mais Diana (et oui Francesca c’est le chien !) nous attendait !

Une chambre avec 1 lit double et 3 lits simples était préparée! Le top, nous rentrons pour la première fois dans une maison Argentine et en plus nous allons partager leur vie et leur quotidien ! On se sent heureux et chanceux !

Quelques petites courses plus tard ( heureusement les supermarchés ferment tard) nous nous couchons fatigués avec comme leçon de la journée, il va peut être falloir anticiper un peu ! ou pas ???

Journée 2 : 19 Janvier 2019

La conduite en Argentine est plutôt facile, une fois que l’on a compris que les feux de signalisation sont situés après les croisements et que les priorités à droite sont plus ou moins aléatoires. C’est un peu au premier qui s’arrête ! Nous partons, pique nique dans le sac, pour la péninsule de Valdès. Cette péninsule reliée à la terre par un isthme ( petit passage ou l’on voit la mer de chaque côté)  est situé à 2 h de Trelew à l’entrée, la réserve est payante (coût pour les touristes étrangers 650 pesos par adulte et 330 par enfant de plus de 6 ans) et c’est partie pour une journée de piste et de poussière. Très honnêtement, j’avais un peu des doutes sur l’utilité de venir ici : c’est immense et les routes sont interminables car, entre 40 et 60 km/h grand max, sur les pistes de 80 km c’est long, très long ! Après un rapide musée sur la faune présente sur la péninsule et les horaires des marées nous partons !

Première étape, l’île aux oiseaux qui est en fait le rocher qui a inspiré Saint-Exupéry dans le Petit Prince pour le dessin de l’éléphant qui a été mangé par un boa !

Puis 2 h de route où nous cherchons des guanacos (cousin du lama), et enfin nous arrivons à Punta de Norte et là le paysage est sublime, une colonie de lions et d’éléphants de mer, avec leurs petits lézardent, sur la plage ! ils font même le bruit que des fauves ! Les enfants sont ravis ! C’est magique ! Par contre, on nous avait prévenu le soleil brûle et même avec le vent on le sent, l’écran total n’est pas de trop, il est même limite.

Reprise de la route pour Punta Delgada ( Re 1 h 30 de route sur piste !) avec la découverte d’une première colonie de manchots sur une lagune, puis des éléphants de mer ! Mais au grand désespoir d’Eliot, ça a beau être marée haute, pas d’orque ! Heureusement un tatou qui traverse la route juste devant nous lui redonne un peu le sourire !


Après une balade sur des chemins remarquablement bien aménagés nous reprenons la route, car il faut sortir de la réserve vers 20 h !

Bilan de cette journée, beaucoup beaucoup de route, mais j’avoue que le spectacle en valait la peine !

Journée 3 : 20 Janvier 2019

Nos enfants se sont levés du mauvais pied et les caprices et la mauvaise humeur de chacun est bien là.  Ils adorent les découvertes et le voyage mais le naturel demeure présent ! Du coup, nous partons bien plus tard que prévu pour Punta Tombo. Tant pis ça fait partie du voyage. A 1 h de route au sud de Trelew, nous allons découvrir ce lieu qui nous attire depuis le début : une colonie de 1 million de manchots qui vient chaque année se reproduire et se reposer 6 mois ici. Eliot et Loan préparent un article commun sur leur mode de vie et leur alimentation ! Je vous en dis pas plus et vous laisse découvrir le montage ci dessous ! Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y en a partout !

En rentrant nous regardons les billets de bus pour le lendemain pour Ushuaia, c’est le double de l’avion et les prix des vols ne sont plus non plus accessibles à notre budget. Nous décidons donc de rester une nuit de plus chez Diana.

Journée 4 : 21 Janvier 2019

Nous passons la matinée à faire un peu d’école (plutôt efficace cette fois !) Eliot a fini d’aborder les nombres entiers et les arrondis. Nous avons appris à étudier un document. Par contre prendre des moments pour lire est plus difficile. Loan lit de mieux en mieux ça reste encore compliqué pour écrire. Quand à Nathan, il commence à reconnaître les alphas dans les textes !

Eliot décide d’aller interviewer Diana sur l’école en Argentine. Nous avons compris que les enfants sont en vacances jusqu’à environ début février voir début mars pour certaines régions et de ce fait, il craint de ne pas pouvoir visiter d’école en Argentine. Et là, la magie du voyage opère : Diana est institutrice ! Passionnée en plus ! Du coup, il a plein d’infos, plein de photos à vous partager ! Un autre article est en préparation pour son projet !

La fille aînée de la maison leur apprend en espagnol à jouer au palet dans le jardin, sorte de pétanque avec des disques, l’apprentissage rêvé pour les garçons pendant que nous préparons la suite du voyage.

La veille, nous avions hésité de prendre des billets pour Ushuaia, on aurait peut être du, plus de dispo sur internet et le bus est toujours hors budget ! Pourtant on ne s’était pas dit que nous allions anticiper !! Diana nous vient encore en aide et appelle une amie dans une sorte d’agence de voyage sur Trelew ! Elle nous trouve des billets pour Ushuaia au prix que nous avions repéré la veille !

Du coup, nous partons sereins rendre notre voiture à Puerto Madryn et finir la journée à la plage avec un gros sac de jeux de plage prêté par notre hôte. Retour en bus puis taxi !


Ce matin Diana nous emmène à l’aéroport avec une multitude d’informations sur Ushuaia ! Finalement nous repartons sans hébergement de réservé, à l’aventure, l’improvisation nous réussit pas si mal !!!


%d blogueurs aiment cette page :