Accéder au contenu principal
Publicités

Argentine : 5ème étape – El Chalten

Jour 1 : 1er Février 2019

Après avoir rangé l’ensemble de nos affaires, Koen part rendre notre bolide de location. Il lui a fallu longtemps, mais après de longues heures de négociations, nous ne réussissons à payer qu’un tiers du pare- brise. C’est déjà une fortune mais nous n’avions plus l’énergie de faire mieux !

Pendant ce temps, nous répondons aux commentaires sur les articles (merci à vous ! ), c’est l’atelier travaux pratiques ! Pour rejoindre EL Chalten, le mode de transport sera le stop! Ça nous permet de voir comment ça fonctionne sur une distance un peu plus longue. Les enfants se sont pris au jeu et s’appliquent pour réaliser des panneaux colorés et visibles. Loan dessine même la réception d’un hôtel ou camping où ils nous imagine dormir !

Nous partons finalement bien plus tard que prévu, les négociations nous ont retardés! A 14 h nous nous mettons en route pour l’aventure accompagnée de la chaleur et du soleil qui font leur grand retour ! Emotionnellement, nous sommes partagés par être gagnés par l’aventure et en même temps un peu d’inquiétude. Nos escapades des derniers jours nous ont fait apprécier les paysages d’Argentine. C’est beau mais assez monotone sur des centaines de kilomètres, il y a la pampa, des guanacos (lamas), des moutons, des vaches et des autruches. Et la pampa, c’est le désert : pas de ville ou village ou maison ou grange! Rien pendant des kilomètres et des kilomètres! En même temps on comprend mieux pourquoi la viande argentine est si bonne, vu les espaces dont disposent les animaux!

Du coup notre crainte est qu’une voiture nous avance de quelques kilomètres et nous laisse « in the middle of nowhere » ! El Chalten est quand même située à environ 250km soit 3H de route de El Calafate (sur la carte, ces villes ont l’air d’être l’une à côté de l’autre). C’est parti et puis je vous le dis depuis plusieurs articles, avoir confiance, c’est capital ! Au bout de 20 mn environ, une dame s’arrête et elle va en plus jusqu’à El Chalten : « enfin 35 km avant »!!! Quelle chance! Je vous avais bien dit qu’il faut avoir confiance!

Elle nous dépose certes à quelques km de El Chalten, mais au milieu de nulle part quand même. A nouveau au bout d’une petite demi heure un 4X4 passe puis fait marche arrière . Un Monsieur qui habite à El Chalten depuis 30 ans et qui n’a jamais pris d’auto-stoppeur s’arrête. Une famille avec des enfants il ne pouvait pas nous laisser au bord de la route! Adorable, il nous depose devant la réception du camping !

On s’installe avec une vue sur la chaine de montagne.

Nous partons ensuite faire quelques courses et apprécier l’ambiance de cette petite ville . Ici, il y a plus de touristes en cette période que d’habitants. Beaucoup de francais mais aussi des espagnols, allemands, néerlandais…. On est tous là pour une seule et même chose le Fitz Roy et la rando !

C’est assez sympa cette atmosphère de Backpakers dont l’alimentation principale est les pâtes! Le camping dispose d’une grande cuisine commune et d’une salle avec plein de tables. On y parle voyage et rando, les rencontres y sont très riches.

Jour 2 : 2 Février 2019

Nous essayons désespérement de partir un peu tôt en randonnée mais pour l’instant on y arrive toujours pas ! Nous partons découvrir aujourd’hui la laguna capri et le Fitz Roy. Environ 10km aller et retour. Ici, les randonnées sont presque mieux indiquées que les rues. C’est donc assez facile de s’y retrouver ! Après 2 h de balades, ponctuées de quelques points de vue et manifestations de nos enfants sur tout et rien (enfin surtout sur rien), nous arrivons enfin face au Fitz Roy. Nous avons en plus l’immense chance qu’il soit parfaitement dégagé! C’est magnifique! On poursuit jusqu’à la lagune capri pour pique niquer (goûter) afin de laisser les enfants jouer au bord de l’eau. Celle ci est extrèmement froide mais à 10, 6 et 4 ans ont ne le ressent meme pas!!! On y passe finalement 2h30 à profiter de ce lieu.

Je vous laisse découvrir, le paysage qui parle de lui même !

Jour 3 : 3 Février 2019

Encore un jour de fête, puisque notre Nathan a 4 ans aujourd’hui. On decide de faire une journée repos. Un peu d’école le matin où les débuts sont encore chaotiques puis sieste à l’ombre et enfin petite balade pour trouver le gouter d’anniversaire. Il n’avait pas envie de gateau mais d’une glace. On a trouvé un glacier artisanal ou l’on choisit le format de « sa glace à partager » (250ml, 500ml ou 1l). On y met les parfums que l’on veut et les petits pots en cornet sont offerts! Tout ça pour 5 euros! Puis balade jusqu’aux jeux et enfin restaurant choisi par Nathan qui veut manger des pâtes avec des frites! Il est séduit par un lutin extérieur (qui entre nous n’a rien de séduisant) Heureusement pour nous ils ont des pâtes et des frites.

A 4 ans, un cadeau matériel était encore important, mais pas facile de le combiner avec les critères de peu encombrants, utiles, solides…. Nous avons trouvé dans nos balades à El Chalten une petite voiture caterpillar style camion benne et une tour jenga qui nous permet de jouer tous ensemble mais aussi de servir comme Kapla ou jeux creatifs. Super parrain avait aussi prévu le coup en nous confiant avant notre départ une boite Lunii. Cette petite radio permet à l’enfant d’écouter une histoire, à chaque fois différente, dont il choisit le héros, le lieu et l’objet. D’autres élements sont ensuite téléchargeables mais le pack de base permet d’avoir accès à déjà pas mal d’histoires! Un casque audio et hop c’est parti pour occuper notre petit bonhomme pendant les temps calme.

Il a bien sur eu droit, comme Eliot, à sa bougie feu d’artifice et à son joyeux anniversaire en Français dans le restaurant, suivi d’une tentative de séléction de musique française dont ‘aux champs Elysées’. L’intention était vraiment sympa !

En tout cas il suffit de voir les yeux de notre garcon pour voir qu’il était heureux !

Jour 4 : 4 Février 2019

Aujourd’hui, à nouveau journée repos, avec un peu d’école le matin où nous avons mis longtemps, très longtemps pour avoir un Loan concentré et où apprendre à écrire sept m’a vraiment paru difficile ! Puis repas et rangement des affaires. Car ce soir nous partons vers de nouvelles aventures ! Nous prenons le bus de nuit qui nous amène vers Los Antiguos. Ville frontière pour le Chili ! De là, nous devrons nous débrouiller pour rejoindre la ville chilienne de Chile Chico (distance entre les 2 : 6 kms). Et apparement pas grand chose ne circule entre les 2! Sauf peut être un seul bus qui est à 9 heures du matin! Mais personne ne sait nous dire à quelle heure nous arrivons. De là, nous aimerions aller voir les cathédrales de marbres puis continuer notre route pour le Chili ! Là encore, c’est assez flou et les informations ne sont pas très précises quand elles ne se contredisent pas. Du coup, nous allons faire comme d’habitude se faire confiance !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :