Accéder au contenu principal
Publicités

Chili : Etape 4 – Île de Chiloe

Jour 1

Le ferry étant partie avec 2h30 de retard et naviguant en soirée, nous avions pour une fois anticipé notre hébergement. Nous ne nous sentions pas trop de nous retrouver avec nos sacs, la fatigue et pas de wifi au milieu de la nuit, alors nous avons anticipé !!! En arrivant à Quellon, ville au Sud de Chiloe, nous nous dirigeons vers l’adresse indiquée sur booking de notre Cabanas (gite). Après 15 minutes de marche nous arrivons dans la bonne rue et là.. rien !!!, pas de Cabanas, pas d’hôtel, rien qui ressemble de près ou de loin à un lieu de location touristique. Les enfants, pas un brin affolés par la situation, se sont tranquillement installés dans la rue, en attendant que papa et maman trouvent la solution ! Pour vous situer un peu, il est entre temps 1h du matin. Koen avait repéré une dame qui arrosait ses plantes. Elle tente d’appeler le numéro de la réservation mais la personne lui répond qu’il n’a pas de Cabanas à cet endroit là. On tente de réveiller la personne habitant dans la maison correspondant au numéro de la rue, mais la personne nous informe un peu énervé qu’il n a rien à louer. Une voiture s’arrête pour nous aider, nous lui expliquons la situation. Il raccompagne sa femme et ses enfants chez lui et revient auprès de nous. Il appelle quelques cabanas qu’il connait mais toutes sont complètes puis finalement il tente d’appeler la cabanas réservée initialement et la personne lui envoie finalement la bonne adresse sur WhatsApp ! C’est à 2,5 km de là où nous sommes, le monsieur passionné de foot se lance dans une explication sur les exploits du Paris Saint Germain accompagné de notre compréhension de l’espagnol qui diminue avec la fatigue, la discussion n’est pas des plus fluides ! A 2 h du matin nous arrivons à l’endroit indiqué, l ‘adresse n’était juste pas la bonne sur la réservation. Nous en informons le propriétaire qui n’a pas l’air de s’en inquiéter plus que ça . Nous remercions notre chauffeur et nous nous couchons épuisés !

Jour 2 :

Le matin nous découvrons le travail des pêcheurs d’algues qui les font sécher sur le trottoir avant de les vendre au Japon. C’est une grosse activité économique pour Chiloé. Aujourd’hui le programme est d’aller en direction de Castro, ville plus centrale, afin d’apprendre à préparer ce fameux Curanto! Après quelques minutes d’attentes une voiture s’arrête (et oui, nous sommes toujours en stop) elle nous emmène directement à Castro ! C’est parfait. En arrivant, nous trouvons un guesthouse où le propriétaire nous donne sa propre chambre pour pas très cher, car il est complet. Ok Vendu 3 lits de 1m de large pour 5 à 30 000 pesos ça nous va! (petit déjeuner copieux inclus) C’est pas le grand confort mais ça a le mérite d’être propre et avec une ambiance plutôt sympa. Nous partons faire une visite de la ville où le principal intérêt est les maisons sur pilotis, l’église coloniale, le port et les petits marchés d’artisans. Nous achetons quelques pommes de terre de Chiloé, réelle vedette ici. À une aire de jeux, les enfants se mettent à discuter avec une française, nous les rejoignons et apprenons qu’il y a en ce moment sur Castro un festival autour de la gastronomie de Chiloe. Nous prenons les informations et le programme du lendemain est donc tout fait. Nous irons au festival !!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :