Accéder au contenu principal
Publicités

Pérou : étape 5/6 – De Ica à Lima

On va pas se mentir, aller à Ica, c’est une véritable expédition. Nous sommes partis vers 16h de Cuzco pour arriver à Ica vers 7h du matin ou pour la première fois en Amérique du Sud, nous avons eu un peu peur de la route qui était particulièrement sinueuse mais également du chauffeur.

Enfin, je vous passe les détails mais 3/ 5 n’ont pas résisté à cette route ! Mais bon, même si on était allés directement à Lima, on aurait du prendre la même route. En sortant du bus, la chaleur est saisissante, nous attrapons un taxi pour nous emmener à Huacachina, notre destination finale. De là, nous attend une heure d’embouteillage, où les chauffeurs de taxi prennent le dessus sur la police qui tente de faire la circulation. Les touctoucs sont à contresens et même sur les trottoirs. Un spectacle peu commun pour nous occidentaux !

A Huacachina, la vidéo parle d’elle même. On va là bas pour une seule activité l’oasis et le désert. Le voyage, ce n’est pas que des activités culturelles ou on apprend plein de trucs ! Ici, on vient faire de la luge ou du surf dans les dunes de sables. Et on y monte en buggy, c’est littéralement les montagnes russes. On s’est éclaté toujours en compagnie de nos copains lescoqsoftheworld !!! Même si je l’avoue quand on a demandé avant, si il y avait un souci d’y aller avec un enfant de 4 ans, on nous a répondu: non, aucun !! Après réflexion, vous seriez allés dans des montagnes russes avec un enfant de 4 ans ? Pour notre Nathan, ça secouait un peu voire même beaucoup. Même Loan n’était, par moment, pas plus rassuré que ça !

Enfin, après le rythme soutenu de Cuzco et de sa vallée sacrée, ces 3 petits jours de vacances ont fait du bien. J’emploie bien le terme vacances car impossible pour nos petits gars de se concentrer sur l’école quand la terrasse de la chambre donne sur la piscine de l’hôtel !!

Après ces quelques jours au soleil, on the road again, direction Lima.

Nous n’avions pas entendu que du bon sur Lima, mais nous étions trop près pour ne pas faire une petite halte ! Ce fut un arrêt de deux nuits dans le but de découvrir très rapidement cette capitale gigantesque (presque 10 millions d’habitants). Nous avons concentré nos visites au centre historique. Malgré le concert de klaxons permanents, le centre n’est pas désagréable et les bâtiments coloniaux plutôt jolis ! Ce qui est peut être le plus marquant, c’est cette multitude de petits vautours noirs qui survolent le centre ville. Ça ne restera peut être pas dans nos incontournables du Pérou, mais ce ne fut pas désagréable !

Pour nos abonnés qui reçoivent l’article par mail, pensez à aller directement sur le site pour visionner la vidéo !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :